Skip to main content
Cherchez Le menu
Blogue

Renforcer le pouvoir d'action des femmes dans des rôles non traditionnels

mars 8 2019, 08:41

Empowering women in non-traditional roles

Nous célébrons aujourd’hui la Journée internationale de la femme, une journée qui célèbre les réalisations sociales, économiques, culturelles et politiques des femmes, tout en lançant un appel à l’action pour accélérer l’équilibre entre les genres. Le thème de cette année est l’établissement d’un monde équilibré entre les genres. La chef de la centrale de Coleson Cove, Kate LeBlanc, estime que l’établissement d'un équilibre entre les genres sur le lieu de travail commence en soutenant les femmes dans tous les domaines.

Originaire de Fredericton, Kate est titulaire d'un diplôme en génie chimique de l'Université du Nouveau-Brunswick. Elle a obtenu son diplôme d'ingénieur en travaillant chez Énergie NB, où elle travaille depuis plus de 28 ans. Sa carrière a débuté à la centrale de Chatham, où elle travaillait sous contrat sur des projets de recherche. En 1990, elle a été embauchée pour travailler avec l’équipe des Services techniques d’Énergie NB à Fredericton.  Elle a été transférée deux ans plus tard à la centrale de Belledune pour se joindre à l’équipe de mise en service. Elle a ensuite rejoint le service d’Exploitation, puis l’équipe des Services techniques, principalement aux centrales de Belledune et de Dalhousie. En 2001, elle a accepté le poste de surveillante de la chimie et de l'environnement à la centrale de Coleson Cove, puis le poste de surintendante du service d’Entretien en 2015. Voilà deux ans, elle a accepté le poste de chef de centrale. 

 « En tant que chef de centrale, j’examine l’état de la centrale chaque jour pour m’assurer qu’il n’y a pas de problèmes, que la centrale est fiable et qu’elle fonctionne bien. Je participe à des réunions, gère le budget, travaille sur des objectifs à long terme et sur le développement de projets », explique Kate.

Ce qu’elle aime le plus dans son travail, c'est la diversité. « De la finance à l'aide aux employés, mon travail est très diversifié. Une de mes tâches préférées est de faire le tour de la centrale et de parler aux gens formidables avec qui je travaille », déclare Kate.

Kate explique qu'Énergie NB l’a toujours soutenu et lui a permis d’occuper divers rôles au sein de l'entreprise. Elle souhaite que toutes les femmes aient les occasions qu'elle a eues et croit en l'importance de soutenir les femmes dans tous les rôles non traditionnels, y compris des carrières dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STEM). « L’équilibre entre les genres sur le lieu de travail est essentiel pour aider les entreprises à prospérer. C’est formidable qu’Énergie NB continue d’embaucher un nombre croissant de femmes ingénieurs, entrepreneurs, exploitants, techniciennes en chimie, préposées à l’entretien des structures et mécaniciennes dans l’ensemble de la société », déclare Kate. 

« Les femmes ont beaucoup à apporter à STEM et à tous les domaines non traditionnels. Je suis heureuse de partager mon récit dans l’espoir d’encourager les jeunes femmes à défendre leurs intérêts et de leur montrer qu’elles peuvent faire tout ce qu’elles veulent.»

 

Énergie NB offre un stage en cybersécurité à un diplômé du secondaire

février 12 2019, 10:44

NB Power offers Cybersecurity Internship to High School Graduate

À l’ère numérique, l’importance de la cybersécurité est à son plus haut niveau. Les entreprises doivent constamment s'adapter à l'évolution des technologies afin de se protéger contre les cybermenaces. Pour cette raison, les experts en cybersécurité sont de plus en plus sollicités.

Des études montrent qu’à l’échelle mondiale, il y aura une pénurie d’environ trois millions d’experts en cybersécurité d’ici 2021. Selon l’Association des professionnels de la vérification et du contrôle des systèmes d'information (ISACA), il faudra plus de 15 000 nouveaux experts en cybersécurité au Canada d’ici 2023.

En réponse à la demande croissante, Énergie NB a pris l’initiative de créer un programme de stages en cybersécurité à l'intention des récents diplômés du secondaire intéressés par le domaine de la technologie numérique. Le programme de stages a pour objectif de susciter l'intérêt et l'expertise en matière de cybersécurité au Nouveau-Brunswick, tout en offrant aux stagiaires une formation et une expérience de travail enrichissante. 

En juin 2018, Énergie NB a accueilli son premier stagiaire en cybersécurité, Paul Rosal. Après avoir suivi une formation sur les bases de la cybersécurité, Paul a commencé à travailler avec l’équipe de cybersécurité d’Énergie NB.

« C’est une expérience exceptionnelle », a déclaré Rosal. « Apprendre les bases de la cybersécurité dans un milieu de travail rempli de travailleurs extrêmement expérimentés semble surréaliste. Participer aux discussions et aux projets d’équipe vous donne l’impression que vous avez la parole et une responsabilité vis-à-vis de l’équipe pour laquelle vous travaillez », at-il ajouté. 

Énergie NB est l’une des rares entreprises de services publics à offrir ce type de programme. Jamie Rees, responsable de la sécurité de l’information d’Énergie NB, a eu l’idée de lancer le programme. Rees a reconnu l'intérêt d'intéresser de plus en plus de jeunes à la cybersécurité alors que les possibilités dans ce domaine ne cessent d'augmenter.

« Il y en a beaucoup à apprendre alors qu'Énergie NB continue à numériser et à moderniser le réseau électrique », a déclaré Rees. « Paul a commencé son stage par une formation auprès des professionnels de Knowledge Park dans le cadre du partenariat entre Énergie NB et Siemens. Il participe aux réunions pour faire connaissance avec les gens et se familiariser avec la culture d'entreprise. Il travaille sur des projets indépendants et voit de première main comment les décisions de conception de la sécurité sont prises et quels sont les éléments autres que la sécurité absolue qui entrent en jeu.»

Le renforcement des compétences dans le domaine de la cybersécurité est très important dans le secteur des services publics, car la technologie continue d’évoluer, ce qui signifie que la gestion de la cybersécurité doit également évoluer et s'adapter.

« Accepter ce stage au lieu d'aller directement à l'université après le secondaire a été une décision importante, mais ce n'est pas tous les jours qu'un diplômé de 17 ans a la possibilité de travailler pour une grande entreprise hautement respectée », a déclaré Rosal. « Je crois que les étudiants qui obtiennent leur diplôme d'études secondaires et souhaitent intégrer le monde de la technologie numérique devraient considérer ce stage comme un moyen d’études postsecondaires et d’expérience professionnelle, car il leur donne vraiment le meilleur des deux.

L’élevage de saumon au centre de biodiversité de Mactaquac

décembre 14 2018, 10:00

Raising Salmon at the Mactaquac Biodiversity Facility

Lorsque le temps se refroidit et que nous nous préparons pour les mois d’hiver, l’équipe du centre de biodiversité de Mactaquac commence ses préparatifs pour l’été suivant. Chaque année au mois de novembre, l’équipe entreprend le processus de frai et d’élevage des œufs et des saumons de l’Atlantique juvéniles pour ensuite les libérer dans la nature.

Le processus consiste à attraper des saumons de l’Atlantique juvéniles dans les eaux situées au-dessus du bassin d’amont du fleuve Saint Jean (Wolastoq). Les saumons sont ensuite transportés au centre, où ils sont élevés jusqu’à ce qu’ils atteignent la maturité sexuelle, durant une période de deux à quatre ans. La plupart des saumons matures sont libérés dans la rivière afin qu’ils puissent se reproduire de façon naturelle. Un petit pourcentage est toutefois conservé pour l’élevage en captivité, où les œufs sont extraits et fécondés sur place. Après avoir été incubés pendant deux mois dans l’installation principale, les œufs sont acheminés de l’autre côté de la rivière vers le bâtiment d’incubation situé à proximité de la centrale de Mactaquac. Les œufs sont conservés dans de grandes cuves d’incubation où ils se développent pendant les mois les plus froids de l’année jusqu’à leur éclosion.

C’est à cette étape que l’équipe de la centrale de Mactaquac entre en jeu. Le bâtiment d’incubation est alimenté en eau chaude par le poste de pompage de la centrale. En raison de l’imprévisibilité de la météo, les opérateurs surveillent de près la température à l’intérieur du bâtiment et l’ajustent au besoin pour maintenir une température adéquate pour les saumons.

« Notre équipe et l’équipe de Mactaquac communiquent de façon quotidienne, a dit John Whitelaw, un biologiste du centre de biodiversité. Cette installation nous permet de commencer plus tôt le processus d’éclosion et d’alimentation des poissons. Il est très important que la température et le niveau d’oxygène de l’eau demeurent dans une plage définie, faute de quoi la croissance des œufs pourrait être retardée, ou les œufs pourraient mourir. »

Même lorsqu’ils deviennent trop gros pour les réservoirs dans le bâtiment d’incubation et sont transportés aux aquadômes, les jeunes poissons continuent de bénéficier de ce partenariat. Ils passeront les prochains mois dans les aquadômes jusqu’à ce qu’ils atteignent l’état juvénile. Ils seront ensuite transportés à nouveau au centre de biodiversité.

Les poissons sont transportés par camion dans de grands réservoirs et sont relâchés dans des fosses rocheuses imitant des lits d’eau naturels, où ils demeurent jusqu’à ce qu’ils soient assez gros pour être relâchés dans la rivière pour entreprendre leur parcours vers l’océan.

« Ce partenariat a débuté lorsque le barrage a été construit pour atténuer les pertes liées à son exploitation, ajoute Whitelaw. Depuis lors, la réflexion sur la conservation et la préservation des espèces a évolué. Ainsi, en 1984, cette installation d’élevage précoce a été construite pour complémenter ce que nous faisions déjà pour nous aider à en apprendre davantage sur la manière dont nous utilisons nos installations et comment nous pouvons intégrer de nouvelles connaissances scientifiques pour aider à réintroduire plus de saumon dans la rivière.

Le centre de biodiversité de Mactaquac collecte également le saumon et le gaspareau en migration dans un ascenseur à poisson au barrage hydroélectrique de Mactaquac qui les transporte et les relâche en amont du barrage.

Comment passer des fêtes sécuritaires et éconergétiques

décembre 12 2018, 15:57

How to make your holidays safe and energy efficient

Les fêtes approchent à grands pas. Pour certaines personnes, cela signifie qu'il est temps de sortir les lumières, les décorations et de décorer l’arbre de Noël. Saviez-vous que c'est aussi un bon moment pour utiliser moins d'énergie? Si vous allez utiliser des lumières intérieures et extérieures pendant les fêtes, pensez à utiliser des lumières à diodes électroluminescentes (DEL).

Les lumières DEL certifiés ENERGY STAR® sont une excellente alternative pour économiser de l'énergie. Les lumières DEL utilisent moins d'énergie que les ampoules à incandescence traditionnelles et durent jusqu'à dix fois plus longtemps. Les ampoules à incandescence traditionnelles consomment environ sept watts d'électricité par heure, pour chaque ampoule, tandis que les ampoules DEL utilisent environ deux watts par heure, pour chaque jeu de lumières.

Examinons ce que cela signifie en dollars.

Type d’ampoule

Jeu de lumières (50 ampoules par jeu)

Coût total (à 0,1059 $ / kWh)

Traditionnelle

6

41 $

DEL

6

1,18 $

* Selon une utilisation de six heures par jour pendant 31 jours. 

Une autre façon de contrôler la consommation énergétique de vos lumières de Noël est d’utiliser une minuterie sur vos lumières intérieures et extérieures.

Soyez sécuritaires

Si vous avez beaucoup de décorations lumineuses dans votre maison, veillez à ne pas brancher trop de décorations dans une seule prise. Cela pourrait surchauffer les fils et provoquer un incendie.

Voici quelques astuces simples pour vous aider à garder votre famille à l'abri des incendies électriques:

  •          Assurez-vous que les décorations et les cordons électriques sont marqués pour une utilisation correcte.
  •          Éteignez toutes les décorations intérieures et extérieures avant de vous coucher ou de quitter la maison.
  •          Si vos décorations sont à proximité d’une ligne électrique, assurez-vous que vos décorations sont à au moins dix mètres de la ligne électrique pour vous protéger contre les arcs électriques.
  •          Assurez-vous que vos décorations électriques extérieures sont étiquetées pour une utilisation extérieure.
  •          Vérifiez soigneusement chaque décoration électrique. Les douilles brisées ou fissurées, les câbles effilochés ou nus et les connexions desserrées peuvent provoquer des chocs ou un incendie.
  • Les lumières modernes ont des prises protégées par fusible, ce qui prévient les étincelles en cas de court-circuit. Débarrassez-vous des vieilles lumières sans fusibles, et remplacez-les par de nouvelles lumières plus sécuritaires.

En adoptant ces habitudes, votre famille passera de belles fêtes sécuritaires et écoénergétiques. Visitez les sections sur la sécurité et économiser de l'énergie de notre site Web pour d’autres conseils à la maison.

 

Votre équipement de camping peut vous aider en cas d'urgence

novembre 22 2018, 11:11

How camping gear can help you in an emergency

Le camping est un excellent moyen de profiter de la beauté du Nouveau-Brunswick. Saviez-vous que vous pouvez utiliser votre équipement de camping en cas d'urgence, dans le cas d’une panne de courant par exemple? Si vous êtes un amateur de plein air, vous avez probablement déjà beaucoup de ces articles à la maison. Voici sept articles qui vous aideront à vous préparer, ainsi que vos proches, en cas de tempêtes!

1. Éclairage

Les lampes de poche, les lampes frontales et les lanternes peuvent éclairer votre maison pendant la nuit lors d’une panne de courant. Que ce soit pour quelques heures ou quelques jours, ces lumières peuvent vous empêcher de vous cogner les orteils sur les meubles. Conserver vos piles de rechange dans un tiroir ou dans un conteneur pour les trouver rapidement en cas de besoin. Évitez d'utiliser des chandelles, car elles posent un risque d'incendie.

2. Approvisionnement de nourriture non périssable de 72 heures 

La nourriture que vous emportez en camping peut être une excellente option en cas d'urgence ou de panne de courant. Assurez-vous d’avoir suffisamment de nourriture pour vous durer 72 heures, tel que le recommande le gouvernement du Canada. Il est bon d’avoir des aliments en conserve, des repas lyophilisés et des aliments prêts à manger. N'oubliez pas votre ouvre-boîte manuel! 

3. Glacières

En cas d’une panne de courant en hiver, une grande glacière installée à l’extérieur est un excellent moyen de garder vos aliments au frais, de sorte que vous n’ayez pas à ouvrir votre réfrigérateur. Ouvrez le moins possible votre réfrigérateur et congélateur. Le contenu devrait être bon de 24 à 48 heures.

4. Barbecue en plein air
Peu importe la saison, vous pouvez utiliser votre barbecue pour cuisiner des repas pour votre famille.
Préparez-vous en gardant du combustible de rechange pour votre barbecue afin de l’allumer rapidement. N'utilisez jamais votre barbecue à l'intérieur de la maison. C'est un risque majeur pour la sécurité de votre famille. Vous devez seulement utiliser votre barbecue en plein air.

5. Sac à dos
Transformez un sac à dos en une trousse d'urgence facile à emporter et remplissez-le avec des articles essentiels, comme une trousse de premiers soins, de l'eau, de l'argent, des médicaments et de la nourriture pour animaux de compagnie. Avez-vous un outil multifonctions pour vos excursions de camping? Vous pouvez également l’ajouter dans la trousse d’urgence.
Regardez cette vidéo pour voir quels sont les autres éléments essentiels dont vous avez besoin pour assembler votre trousse!

6. Radio

S’il y a une panne de courant lors d'un événement météorologique majeur, il se peut que vous ne puissiez pas obtenir de mises à jour importantes sur votre téléphone intelligent, car le service cellulaire peut être touché par la panne. L’utilisation d’une radio ou d’une radio à énergie solaire est un excellent moyen de rester à l’écoute des nouvelles locales pour des mises à jour importantes sur la situation. Pendant les pannes, nous travaillons en étroite collaboration avec les stations de radio locales pour fournir des mises à jour sur le progrès des travaux de rétablissement du courant.

7. Bancs de batteries
L’utilisation de bancs de batteries portables est un excellent moyen de garder votre téléphone intelligent chargé pendant vos excursions afin que vous ne manquiez jamais une photo, mais elles peuvent également vous aider en cas d'urgence. Assurez-vous que vos bancs de batteries sont complètement chargés et à proximité lors d’une panne de courant.
En cas de panne de courant, vous pouvez utiliser votre téléphone intelligent pour signaler votre panne sur notre site Web et consulter les mises à jour sur les pannes sur Twitter.

Quels autres articles de camping pouvez-vous utiliser dans votre trousse d'urgence? Faites-nous part de vos commentaires ci-dessous. Ne manquez pas votre chance de vous inscrire à notre concours de préparation en cas de tempête 

  •  

RSS